L'île et son refuge

Située à Châteauguay, à moins de 30 minutes de Montréal, l’île Saint-Bernard offre des richesses naturelles et patrimoniales exceptionnelles! Deux secteurs composent cette destination unique : le premier, nommé le « tertre » de l’île, forme environ 7% du territoire, tandis que le refuge faunique Marguerite-D’Youville, le second secteur, constitue 93% de l’île.

Tarification Comment s'y rendre? / Heures d'ouverture Carte des sentiers Feuillet d'observation
eBird
Animaux domestiques interdits Vélos interdits

TERTRE DE L'ÎLE

Propriété des Sœurs Grises durant plus de deux siècles, le tertre est désormais considéré comme un parc municipal depuis son acquisition par la Ville de Châteauguay en 2011. Le site est accessible gratuitement et est très couru pour les sublimes paysages qu’il offre, admirables sur l’une des centaines de chaises Adirondack mises à la disposition des usagers.

Sur le tertre se trouvent près d’une dizaine de bâtiments, dont plusieurs ancestraux, offrant des services variés : le Bistro La Traite, le Manoir D’Youville (hôtel de 115 chambres), un manoir en pierre, un moulin datant de 1686, un café et une salle de spectacles. Puis, le verger biologique de plus de 1000 pommiers fait la joie des familles à l’automne.

Tertre
Refuge faunique Marguerite-D'Youville

REFUGE FAUNIQUE MARGUERITE-D'YOUVILLE

D’une superficie de 223 hectares, le refuge faunique Marguerite-D’Youville est officiellement protégé à perpétuité depuis 2010. La richesse de ce site repose sur la grande variété de ses écosystèmes : marais, marécages, rives, friches, érablières et chênaies. Huit kilomètres de sentiers sont aménagés au grand bonheur des amateurs de plein air, familles, ornithologues et photographes. Une tarification est en vigueur pour accéder au refuge faunique, laquelle est réinvestie dans l’entretien du territoire ainsi que dans l’amélioration des installations et des services.

L’un des attraits de ce riche habitat demeure l’observation des oiseaux. Halte migratoire d’importance, plus de 230 espèces d’oiseaux y ont été observés. De nombreux mammifères s’y promènent librement, dont les Cerfs de Virginie que l’on observe en grand nombre. La flore y est aussi très riche et diversifiée et propose des paysages époustouflants, qui évoluent au fil des écosystèmes rencontrés.

Les randonneurs peuvent améliorer leur expérience à l’aide d’un audioguide qui offre des renseignements sur l’histoire de l’île ainsi que sur la faune et la flore abritant le territoire. Également, le rallye numérique du refuge, destiné aux familles, est une application mobile proposant de parcourir le site d’une manière ludique et instructive à la fois, et ce, gratuitement!

Été comme hiver, on accède au refuge faunique Marguerite-D’Youville par le Pavillon de l’île. Le site est ouvert tous les jours de l’année, du lever au coucher du soleil. Les sentiers sont accessibles aux piétons et raquetteurs et la circulation hors sentiers y est interdite, tout comme les chiens et autres animaux domestiques.